Pour débuter ce tour du monde

Carnet de voyage

Les États-Unis sont sur notre route pour plusieurs raisons.

Débuter en douceur avec nos filles, s’apprivoiser dans ce voyage, prendre le temps de voir mon frère et sa famille,  vivre en camping car, en prendre plein les yeux avec la nature si sublime, faire résonner cette terre pleine de mémoires sous nos pieds…..

Les Amérindiens, étaient une des raisons de notre voyage là bas, mais la vie nous a montré un autre chemin.
J’ai eu la chance, ces dernières années, de rencontrer des hommes et des femmes médecines amérindiens, qui ont transformé ma vie.
Nous nous sentons proches de leur vision en lien avec le tout, de leur lien à la nature.
Mais pour ce voyage nous avons compris par différents signes (que vous pourrez découvrir dans les articles ci dessous) que notre route, nos rencontres allaient se passer près de l’océan.

Nous disions que ce voyage est intuitif, et nous restons pleinement à l’écoute de cette démarche qui est la notre.

Les choses sont rarement telles que nous les construisons dans notre mental. Laissons nous porter.

C’est parti pour 45 jours aux USA!

Tout sur notre road trip aux USA

 

VIDÉOS

Envers notre planète….

 Les États unis, c’est pour nous, une nature grandiose, à couper les souffle. Aussi des idées innovantes germent chaque jour sur ce sol, tout comme les idées aberrantes… Une était de taille,  le retrait des Etats unis aux accord de Paris sur le climat…

C’est assez abérant, surtout lorsque l’on sait que la consommation des Américains et leur production de déchets, nécessiteraient 5 planètes comme la notre, si tous les humains suivaient le même train de vie. (calcul de l’ONG Global Footprint network 2018)

Comme nous vous le disions plus haut, ces 6 premières semaines, on été une sorte de préparation, et nous ne sommes pas spécialement allé à la rencontre des innovants, des sages, ou même “protecteurs de la planète”. Nous avons juste pu constater qu’il y a beaucoup de travail à faire sur le plastique, les déchets , la consommation incroyable de tout, les gros 4*4, les déchets un peu partout, les poubelles vite saturées.

De plus, les États-Unis ont été le premier pays producteur mondial de pétrole pendant plus d’un siècle (jusque 1974), avec un impact sur les paysages et milieux écologiques, sur terre comme sur mer  et un impact majeur de sa consommation sur l’air  et le climat.

L’exploitation du gaz de schiste a un impact croissant sur l’environnement et les paysages aux États-Unis : environ 500 000 forages et des milliers de puits en 2011 entrainant de gros soucis de sol, consommation d’eau, émissions et fuites de gaz à effet de serre, contamination d’eaux souterraines… Tout cela n’est pas très glorieux c’est certain.

Toutefois, nous avons discuter avec des Américains lors de nos différentes ballades et à chaque fois, et nous étions très surpris, car qu’elles que soit  le sujet de nos discussions, les personnes tenaient absolument à nous dire qu’ils n’appréciaient pas leur président…. Ils souffraient de ce non choix qui s’imposait à eux.

Beaucoup de personnes ont à cœur de respecter notre planète, de changer les choses. La Californie par exemple, est un état qui cherche à faire changer les choses. San Francisco est une exemple de recyclage. De plus en plus d’enseignes font attention à leur consommation, vous trouverez même des applications qui vous indiquent les commerçants écolo du pays. Si vous voulez voir l’espoir le positif, n’hésitez pas à regarder par exemple le film DEMAIN qui parle de San Fransisco ou encore d’autres lieux innovants aux etats unis.

Pin It on Pinterest