Un tour du monde ? Un tour du monde ! Un tour du monde…
En voyage, on peut partir baluchon sur l’épaule, l’esprit léger comme une plume, et se dire “en avant la découverte”
Nous n’avions rien prévu à part les vols. Nous étions prêts à toutes possibilités et rencontres.

Mais savez vous quelle est LA rencontre inévitable dans ces lointaines contrées? l

La rencontre avec Soi.

Qu’on le veuille ou non, nous sommes nez à nez avec nous, avec nos peurs, nos doutes, nos jolies croyances sagement emmêlées et cachées dans un recoin. Nous sommes en face à face avec nos habitudes qui apportent rouille et “confort”. Nous nous voyons plongés dans une liberté somptueuse qui résonne avec une grande insécurité d’avoir tout lâché et de sauter dans le vide.
C’est si bon, et si troublant à la fois.
Nous vivons le présent en ayant des soubresauts du passé, du futur.
Nous dévoilons un vrai nous, plus le choix face à ce quotidien qui se nomme “voyage”, ” tour du monde”, ” tour de soi”.
Et ce voyage nous le souhaitions avec du sens, bien sur ouvrir le regard de nos enfants, oser réaliser notre rêve de gamins, mais aussi se reconnecter à la terre et tenter d’inspirer cette écoute à ceux qui souhaitent nous suivre.
Ce voyage d’un an, ce n’est pas des ” vacances” je peux vous assurer que cela ne se compare pas. Nous même, nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. C’est un peu comme être parents, on peut l’imaginer sans cesse, mais le jour où cela devient réalité c’est une tout autre dimension qui s’ouvre.

 “La voyage est la meilleur façon de se perdre pour se retrouver.”

 

 

 

Un nouveau nous 4

 

On rencontre aussi sa famille, son mari, que l’on connait bien après 13 ans à tout partager, et que l’on découvre heureusement encore. Il nous surprend, nous étonne et je dirais aussi, je l’admire à chaque instant un peu plus.

 

Il sait profondément ce qu’il veut, ce voyage l’ouvre, le questionne, le guide.
Quant à nos filles, elles s’ouvrent comme de belles pousses sous le soleil. Nous observons à quel point être en famille, avec de vrais moments, du temps, des discussions à n’en plus finir, des jeux, des challenges, des partages… elle se sentent bien. Le sourire aux lèvres, elles s’adaptent et découvrent en toute fluidité et confiance ce voyage. Nous ressentons en nous la vie Vraie, en tous les cas notre vérité. c’est un bonheur impalpable.

 

Oui, il a fallu une belle dose de courage, il a fallu laisser glisser le jugement, lâcher ” la normalité” mais cette décision de partir 1 an est la meilleure que nous ayons pu prendre.

 

Partage…

 

Un tour du monde, ce sont des rêves qui deviennent réalité, des réalités qui dépassent même nos rêves.

 

La vie est pleine de ressources, de surprises, de synchronicités. On écoute et on en reste ébahi!

 

Un tour du monde, c’est par dessus tout la rencontre. Un ami nous a écrit, “je crois que vous, ce qui vous touche ce n’est pas de traverser la terre, mais de la cultiver”. Il a mis dans le mille.

 

La cultiver et la rencontrer….Partager.
Lors de nos six semaines aux États-Unis, nous avons traversé des paysages absolument fantastiques. Arboré nos plus grands sourires et regards étoilés, lors de ces visions de roches colorées, de cascades, de bisons emmitouflés, de geysers puissants, de “sunset” à la californienne, de routes infinies, des villes exubérantes, des villages paisibles, des folies à la US ou encore des câlins aux sequoias géants…. nous étions des voyageurs. “ON the road Again” était le refrain de chaque matin (découvrir le road trip des USA ICI)

Mais nous avons très peu partagé avec l’extérieur.

En y pensant, je crois bien que c’était l’étape: “et si on s’entrainait à vivre tous les quatre, 24H sur 24H dans un camping car, des motels, à faire et défaire nos sacs à dos, à retenir ou partager nos émotions, à jongler avec nos hauts-nos bas tout en tentant de garder notre dispo ” supers parents!”, avec la cerise sur le gâteau: faire, en parfait novice,  l’école à nos filles”!

Et rajoutant la partie professionnelle, si on s’entrainait à gérer 2 blogs, à faire des articles, des vidéos, traiter les photos chaque jour, gérer le son, l’image, tenir des pages facebook et instagram, et tout ça, lorsqu’elles dorment…. Et même si le dodo nous guette, nous nous sommes mis cette mission à accomplir. Un peu Fou le pari en fait!
Il va y avoir des longues heures de discussions, de remises en question, de doutes, de “on stoppe tout”, de on continue coute que coute!  Intense le voyage…..

La fluidité

Entrainement fait,  au bout d’ un mois et demi, nous posons le pied, ou plutôt dirais-je le cœur, sur la terre d’Hawaï.
Comment vous faire ressentir cette alchimie unique, cette douceur, cette évidence.  Nous sommes littéralement “tombés en amour” comme diraient les canadiens.
L’île de Maui a été si fluide en nous. Elle nous a offert de superbes rencontres que nous vous partageons en ce moment dans nos reportages. Elle nous a fait cultiver la terre, et connecter avec notre cher Océan.
Elle nous a mis tous d’accord et tous accros à son charme.

Les tortues se sont mises à communiquer avec nous, les raies manta ont répondu à nos appels, la pluie tropicale nous bénissait, la nature nous enveloppait, le parfum délicieux des plumérias (fleur de frangipanier) ornait nos poumons. L’océan nous appelait.

Tous nos sens étaient en éveil. C’est ici que nous étions chez nous. (découvrir les articles d’hawaii ICI)
C’est ici, que la phase rencontre a démarré, après la phase entrainement, nous étions prêts, et quel plaisir nous en avons retiré. Vivre le quotidien, arrêter le temps, juste vivre l’instant avec ces belles personnes et cette nature généreuse.
Pour nous, à ce jour, avoir le souffle coupé grâce à des paysages somptueux est unique, mais  il n’y a pas de valeur à courir les vues splendides si les rencontres ne sont pas là.
Rencontrer notre humanité. L’humain a ce besoin de partage, d’échange, de découvrir l’autre.
Lorsque le “Être bien” est là, l’inspiration a aussi sa place.
C’est ici aussi que RESPIRE est né.

R.e.s.p.i.r.e pour un nouveau souffle sur terre

En plus de reportages photos, que nous souhaitions faire sur les initiatives positives envers notre planète, une autre idée germe.

Cette idée d’interview avec nos cinq questions: chaque membre de la backpack a donné sa question, et une question finale qui résume ce que l’on vit et ce que l’on souhaite faire vivre à chacun:

 

* question de Benjamin
Que penses tu de la situation actuelle de la planète?

 

*de Claire
Selon toi, quelle serait la clé pour une humanité plus consciente?

 

*Maybel
Qu’est ce qui t’a inspiré à faire ce que tu fais?

 

*et Nell

Quel est ton lien à la nature?

 

*Et la finale
Quel est ton rêve?

 

 

R.E.S.P.I.R.E c’est Ren’être – Ecoute – Simplicité – Planète – Inspiration – Respect – Equilibr
(découvrir les premières interviews RESPIRE ICI) et voici le premier des 7 teasers ci dessous.

 

Où cela nous mènera?
Nous ne savons pas encore. Nous avons choisi d’agir et de penser dans le présent, et si cette idée veut nous amener quelque part, nous nous laisserons porter.

 

Nous souhaitons tenter le coup de ces reportages, le mieux que l’on pourra.

 

Continuons la route

Hawaii-Nouvelle Zelande…. il vient le jour où notre billet tour du monde nous attend, où le visa pour les Etats-unis a dépassé les 90 jours….

Je ne vous cache pas que ce moment était un déchirement, même en connaissant les belles destinations qui nous attendaient.
Pour bien montrer notre petite difficulté à partir, la vie nous fait un petit effet miroir comique et inattendu. La veille du départ, perte des passeports, et perte de notre voiture qui a atterrit à la fourrière d’Honolulu avec les passeports dedans, petite journée sympathique. J’ai beaucoup aimé chercher notre voiture,  faire 4 fois la rue, en me demandant si j’étais folle! lol!

Bref petite péripétie gentille.

Passeports en main, Kia ora Auckland.
Accueillis par la pluie une bonne semaine, les tongs et les maillots au fond du sac, dans notre airbnb, nous avons cogité…manqué…un peu déprimé lol! Passage un peu délicat au niveau adaptation…
De plus, l’ordinateur de benjamin (outil indispensable, vous en conviendrez, pour un photographe et bloggueur) a rendu l’âme une semaine auparavant. La mission était de le réparer, chaque jour il tentait une nouvelle boutique qui lui expliquait que ce n’était pas possible, pas ici, ordi trop vieux, pas la pièce, etc, etc….
Au bout d’une semaine une boutique dis ok je le garde 10 jours. yes!!
Au moins une chose qui avance, car nous étions au ralenti… sous la pluie. On aimait beaucoup la pluie tropicale d’Hawaii, mais là tout d’un coup le blues.

 

Benjamin un matin me dit: Et si nous allions droit au but, on ne se sent pas très bien ici, pourquoi ne pas aller directement en Polynésie, un de nos rêves, histoire de savoir si un jour on aimerait y vivre….

Et si on écoutait notre cœur?

Idée qui j’avoue m’ a bien plu.

Mais, et la Nouvelle Zélande? je me disais que c’était un peu ballot de faire tout cela, pour ne pas voir la nouvelle Zélande. Pour bien appuyer cette idée, quelques heures plus tard, un charmant et inattendu “hasard” arriva sur notre mail.

Sandrine et Abderrahmane, une famille vivant à Tahiti, rencontrée au sommet du volcan de Maui 3 semaines auparavant nous écrit pour prendre des nouvelles et nous propose leur maison à Noël pour 3 semaines, car ils partent en Australie!

Ils savaient que la Polynésie était prévu pour avril dans notre timing, mais ils ont juste ajouté, “on ne sait jamais!”
Que faire devant une synchronicité aussi magique!! Et bien peut être la suivre ! Nous avançons nos billets pour Papeete, le vol sera le 21 décembre jour du solstice d’hiver. Nous décidons de garder le secret pour faire une surprise à Maybel et Nell. Un Noël a Tahiti!!

 

Le cœur léger, et heureux, la pluie cesse enfin comme par magie, et nous avons 3 belles semaines devant nous pour découvrir le Northland, repasser à Auckland pour récupérer l’ordinateur et découvrir le reste de l’île du nord. Les longues pluie nous ont deux fois montré que nous devions changé nos plans, aux états unis et ici.

 

Nous avons été très touchés par les paysages, la rencontre avec la ferme de Lil et de belles journées en famille avec Ezard, notre ami, guérisseur Maori, que nous avions accueilli à Annecy en avril pour une conférence et des soins. Cette fois nous le rencontrons sur sa terre. Vous découvrirez tout cela dans la suite des reportages. Un homme avec un savoir immense, des racines bien présentes et une mission bien chargée pour notre planète.

 

La Nouvelle Zélande, nous y reviendrons surement un jour, ne serait ce que pour partager encore de belles découvertes avec Ezard, vraiment comprendre sa terre, et l’histoire des Maoris à ses cotés. Et découvrir les beautés de l’île du sud.
La Nouvelle Zélande nous a permit d’écouter notre cœur, nos réelles envies, et d’oser y aller directement sans s’obliger un parcours qui n’aurait pas été juste à cet instant.
Le 21 décembre, nous faisons croire à nos filles que nous décollons pour l’ile du sud de la Nouvelle Zélande, c’était assez simple à cacher, car nous volions avec air New zealand et tout était en anglais dans l’avion.
Nous avions hâte d’observer leurs frimousses, hâte de découvrir ce bout du monde.
Nous avions hâte d’aller à la rencontre de toutes les belles initiatives pour la planète. Des contacts étaient déjà créés depuis cet été. Nous avions hâte de découvrir le vrai visage de cette belle inconnue dont tout le monde rêve.
Voir ce bleu, et toutes ses belles nuances, ses traditions, ses chants, ses danses, sa faune, sa flore.
Arrivés à l’aéroport de Tahiti à 1h30 du matin, je vous laisse découvrir cette vidéo qui dit beaucoup.
Nous sommes accueillis par Cindy( rencontrée grâce aux réseaux sociaux cet été) et Abderrahmane, avec les colliers de fleurs, les sourires jusqu’aux oreilles, et c’est parti pour cette expérience de plusieurs mois sur le Fenua.
A suivre…..

 

Le soir de Noel à Tahiti…. vous remarquerez un changement de barbe, Benjamin laisse ce privilège au père Noel. 🙂

 

Belle journée

A très bientôt

 

La Back Pack Family

 

Repas à Maupiti

C'est l'histoire d'un couple, Ato et Heipoe, parents de 3 enfants, vivant à Maupiti, la petite perle sauvage de Polynésie. Souvent comparé à Bora Bora mais en plus sauvage et plus authentique, Maupiti reste la préféré de pas mal de personnes en Polynésie. Maupiti...

4 Commentaires

  1. PNL

    Un grand merci pour ce beau moment d’emotion partagé avec vous: si loin …..si près !!!
    Je vous aime et vous embrasse fort
    Pap.

    Réponse
  2. AGUIRRE JOSE

    Absolument magnifique. Très beau résumé de ces premiers mois. Je vous souhaite d’aller de découverte en découverte et de profiter de chaque instant. Je vous embrasse très fort.
    Babo

    Réponse
    • Claire AGUIRRE

      merci beaucoup 🙂 ca nous touche …gros bisous

      Réponse
  3. Mazouin Christele

    Bonjour la petite famille, j’ai adoré vos vidéos magnifique j’adore merci beaucoup pour votre gentillesse de nous faire partager vos aventures. Moi je suis une fan de votre famille.
    Un gros gros bisous aux filles !!
    Ainsi qu’à vous tous et à bientôt encore Merci !! Magnifique continuez à me faire rêver.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest