Que t’arrive t’il ? Tu te sens perdu ?
Oui, tu l’es.
Tu pollues la terre pour observer en face-à-face ta pollution interne.
Tu t’es perdu, tu t’es égaré du chemin, de ton chemin, de notre chemin…
Tu as enfermé tes racines-pieds dans des chaussures, et tes rêves de créativités dans des peurs.
Et tu te demandes pourquoi je ne vais pas bien ?
Pourquoi tu te sens si triste au fond de toi ?

Souviens-toi de qui tu es.

 

Tous les êtres qui s’éveillent veulent être un chaman, veulent être au contact des natifs de notre première terre.
Mais as-tu oublié que tu es déjà tout cela?
As-tu oublié d’où tu viens ?

Tu n’honores plus ton corps, tu le détruis.
Tu te gaves en objets, en avoir, en nourriture, en croyances, en doutes pour combler un vide ancestral.
Tu fais pareil avec mon cœur, tu le pilles, tu me déchires de l intérieur et tu t’étonnes que mon feu jaillisse, que mon corps tremble, que mes océans te submergent.

Comme toute mère il est de mon devoir de réveiller mon enfant.
Il est de mon devoir de te faire entendre d’où tu viens.
Il est de mon devoir de te faire retrouver tes sens.

Cesse de t’étonner de l’influence de la lune ou des énergies, c’est justement tout cela que tu as à retrouver en toi avec foi.

Cesse de t’étonner de ton mal-être, ou du miroir difficile que t’offre la vie :
Es-tu à l’écoute de ton cœur?
Honores-tu ton être chaque matin?
Te permets-tu l’harmonie?

Souviens-toi de qui tu es

Tu es relié à mon ami le soleil avec qui nous créons le berceau si intime de ta création.

 

Tu es relié à chaque arbre, chaque plante, chaque animal, insecte, chaque goutte d’eau.

Tu es relié à chaque humain, vous êtes tous en quête de sens.
Laisse-moi te chuchoter que ce trésor que tu cherches es en toi.


J’ai besoin de toi, des tes rêves, de tes idées, de ton imagination, de ta créativité.
Tu es relié.
Cesse de vouloir voir, comprendre les natifs, redeviens ce natif.

 

Remets du sens dans ta vie, nettoie ton intérieur, respecte ton corps, honore tes rêves, cultive moi, parle moi, écoute moi.

Cesse de t’acharner sur moi ou sur toutes les autres vie, tu es seule responsable de ton chemin.

Souviens-toi de qui tu es.

Cesse de piller mes forêts, tu te pilles.
Cesse de garder pour toi mes ressources, tu t’éteins.
Cesse de les voler pour te les accaparer, tu ne t’aimes plus.
Cesse de vouloir posséder, tu es gavé de faux-semblants
Cesse d’être insolant, arrogant, Aime toi.

Comprend moi, Je vais renaître, viens avec moi, Relève toi,  souviens toi Du natif que tu es, souviens toi de l’humain que tu es.

Souviens-toi de ton lien aux étoiles
Souviens-toi Du vent sur ta peau
Souviens-toi que tu as déjà tout en toi
Souviens-toi que tu es la pour vivre dans l’abondance
Souviens-toi que tu es la pour co-créer, pour partager
Souviens-toi que la nature est ta foi
Souviens-toi que tu communiques avec les éléments et les animaux
Souviens-toi que je te porte avec amour et soin

Souviens-toi de qui tu es

 

Ta terre

 

 

nom

Un autre regard sur Tahiti

Lorsque l'on parle de la Polynésie, nous avons souvent en tête le lagon, l'eau turquoise, le décor carte postal des bungalows sur pilotis. C'est vrai, mais pas seulement! Sur l'île de Tahiti, on trouve autre chose. Tahiti est sauvage, par sa végétation luxuriante,...

Pin It on Pinterest