Nous avons pris notre planète pour une poubelle. Ni vu, ni connu nous mettons “la poussière sous le Tapis”…. mais là, tout déborde !

 

Certain diront que ce dont nous allons vous parler est une goutte d’eau dans l’océan, mais nous restons convaincus que chaque action compte
Vous connaissez surement le Petit colibri qui fait sa part..

 

Nous en conviendrons, de nombreuses enseignes, grosses industries, pays, ne prêtent aucune attention à leur consommation et déchets.
Mais nous avons tous le choix, rien ne nous empêche en tant qu’individu, de diminuer la déchetterie planétaire

 

Comment? En consommant différemment.

 

Les grands supermarchés ont un coté bien pratique on ne peut le nier, mais vous vous sentez en harmonie dans ces grands rayons froids, fait de packaging pour attirer le client ? Nous nous faisons tous avoir avec les jolies couleurs, graphismes, slogans accrocheurs. Est ce que l’habit fait le moine?

 

Lorsque nous prenons conscience de ces petits biscuits industriels emballés 2 par 2 dans un sachet plastique, eux mêmes emballés dans un autre emballage, voir deux. Une certaine colère monte… Oui une colère contre l’industrie qui est derrière. Mais la plus grande colère est envers nous. Sommes nous alignés avec nos valeurs en achetant cela?

 

On observe la poubelle de la maison, la “poubelle planète” grandit à vue d’oeil, un camion de 20 tonnes toutes les minutes se décharge dans nos océans. Alors non cela ne rentre pas dans nos valeurs.

 

Pour notre santé et notre nature…

 

Choisissons de consommer sans marketing, sans pub, sans plastique, sans encres toxiques,  SANS EMBALLAGES.

 

A Tahiti, Noelyn a été innovante!

 

Malgré les quand dira t on, Noelyn jeune Polynésienne, a décidé de faire sa part en ouvrant la première boutique d’eco-vrac à Papeete.

Et c’est un pari gagné !  Le vrac vous tend les bras: céréales, fruits secs, farine, légumineuses, pâtes, riz, sucre, huile…..

Créer de nouvelles habitudes

 

Son épicerie ne désemplit pas. Les habitués sont déjà là.

Oui, on ne consomme plus des fraises à Tahiti, ou des mangues à Paris.

Oui, il faut prévoir ses bocaux, ses bouteilles, ses boites, ses sacs.

Oui, il faut accepter d’aller vers des aliments plus simples et surtout plus sains.

Oui, il faut choisir de prendre son temps pour faire ses courses.

Oui, on peut profondément commencer à aimer tout ça.

Découvrir l’interview Respire de Noelyn ICI>>>>

En plus des produits secs, vous trouverez  des fruits et légumes bio du Fenua et des petites merveilles pour changer les choses:

* Pailles en bambou, inutile de vous rappeler que les pailles en plastique sont une catastrophe pour nos amis des océans.

*des tissus enduits pour couvrir nos restes et mettre au frigo, a la place du fantastique cellophane.

 

* Petits cotons démaquillants lavables, je l’ai adopté depuis 3 ans, et je ne comprend pas pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt. Mesdames, observez combien de coton on utilise par semaine, mois, année…..

 

* Vous découvrirez aussi comment alléger la “poubelle planète” et respecter votre corps avec les serviettes hygiéniques lavables et les cups.
* Pour nos quenottes à tous, une brosse à dents en bambou, pour remplacer celle en plastique, on peut aimer sa jolie couleur rose ou vert pétant, mais est ce vraiment utile quand on sait que cette petite dame tout de plastique vêtue met entre 100 et 1000 ans à se désintégrer…. des milliards de brosses à dents dans la nature ….
* Lecture: Maybel et Nell ont jeté leur dévolue sur le livre Zéro déchet pour les enfants, nous vous le conseillons de tout cœur, il est génial et tout est bien clair sur comment procéder, découvrez leur site et livres https://www.famillezerodechet.com/
A Tahiti, pour en savoir plus vous pouvez faire appel à Zero déchet Tahiti

Et pour la maison?

 

Vous trouverez également tout les produits d’entretien pour la maison. Et ils viennent du Fénua! Prenez bidons et bouteilles et remplissez gaiement!
Vous voulez aussi du shampoing et du gel douche? Pas de soucis tout y est !

 Un bac à savates

 

A Tahiti la consommation de Savates est grande 🙂 Alors voici un bac qui récolte vos vieilles compagnes, elles vont être recyclées par l’association Huma mero. Les personnes à Handicap créent des portes clés et objets à partir des savates. 

 

Et Si on vous expliquait comment on fait?

Vous êtes prêts à faire vos courses à Eco vrac? Comment on fait?

C’est simple,

1. prenez des contenants vides et propres avec leur bouchon, ou des sacs en coton ( vous en trouverez aussi la bas)

2. Pesez vos contenants

3. Inscrivez le poids sur votre contenant

4. Allez vous servir

5. Et rendez vous à la caisse!

6. Dégustez et recommencez

Si vous avez besoin de conseil, Noelyn sera là pour vous aider.

Vous aurez économisé l’emballage pour vous et pour notre belle terre!

 

Du reportage aux achats.

Nous avons été conquis par Eco Vrac, ça fait du bien de pouvoir limiter ses déchets, prendre le temps de faire ses achats, être dans un lieu cocon avec le grand sourire de Noelyn.

Merci à Eco Vrac d’exister et d’inspirer une nouvelle generation de consom-acteur.
Pour retrouver Eco Vrac, découvrez sa page FB: https://www.facebook.com/epicerie.ecovrac/
8bis rue georges bambridges
98713 Papeete
Highlights info row image
87 73 13 67

Belle journée!

 

A très bientôt

 

 

La Back Pack Family

 

Repas à Maupiti

C'est l'histoire d'un couple, Ato et Heipoe, parents de 3 enfants, vivant à Maupiti, la petite perle sauvage de Polynésie. Souvent comparé à Bora Bora mais en plus sauvage et plus authentique, Maupiti reste la préféré de pas mal de personnes en Polynésie. Maupiti...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest